Comment prévenir le suicide

Voici ce qu'on a appris lors de AIME + do good :

Ce 20 Juin, nous avons organisé notre 14ème funraiser, AIME + do good, en réponse aux suicides de Anthony Bourdain et Kate Spade. Notre objectif : prévenir le suicide. Pour voir les images de la soirée, c'est ici !

Lynn Harris et Tony Alfonso, intervenants pour AMI Québec, Stéphanie Fontaine et Christine Sauvé de Revivre nous ont partagé leurs conseils. Voici ce que nous avons appris – en commençant par les conseils offerts par ceux.celles qui ont assisté, ci-dessous (cliquer sur l’image):

Que dois-je faire quand un proche vient à moi avec des pensées noires ou suicidaires ?

1. « ...une écoute active est de loin la meilleure chose que vous pouvez faire quand un proche vient à vous, ça veut dire qu’il vous fait confiance » - Tony Alfonso. Écoutez, sans AUCUN jugement. Et remerciez-le de se confier à vous.

2. Vous n’êtes pas obligés de le garder confidentiel : admettez que vous souhaitez aider, mais que vous ne connaissez pas assez pour le faire seule. Proposez d’appeler AMI Québec, Revivre, ou encore un autre organisme de prévention du suicide, ensemble pour demander du soutien.

3. Décidez de comment vous souhaitez gérer : est-ce que vous êtes à l’aise d’offrir une liste de ressources, mais pas plus ? Seriez-vous d’accord pour conduire cette personne à ses rendez-vous ? Le choix vous appartient. Parce que votre santé mentale est précieuse, « si vous coulez aussi, vous ne pouvez pas aider une autre personne », a dit Christine.

 Poème par  Véronique Grenier

Quoi faire si je suis inquiet pour quelqu’un ?

1. Observe : est ce que ton ami.e présente l’un de ces signes : plus d’anxiété, incapacité à se concentrer, colère, irritabilité, changement dans les habitudes de sommeil, faible énergie, pas de motivation, manque d’intérêt dans des choses qu’il.elle aimerait habituellement.

2. Poses des questions (doucement) sur son niveau d’anxiété, ses habitudes de sommeil et si elle a bu ou pris des médicaments pour gérer ces sentiments. Et si tu es profondément inquiet, demandes : est-ce que tu as eu des pensées suicidaires ? 

3. Ne partage pas tes histoires obscures. Tu peux valider l’expérience de l’autre en mentionnant que tu es passé par la, mais n’oublie pas qu’une personne en dépression a une vision irrationnelle du monde et de sa place dedans. Ton rôle est de les aider à focaliser leur attention sur toutes les bonnes raisons pour lesquelles cette personne doit rester en vie.

4. Demandes-lui ce qu’elle fait pour rester positif quand les choses vont mal, met en valeur ses efforts, sa proactivité. Dis-lui à quel point t’es heureux.se qu’i.ellel lutte contre ses démons, et qu’il.elle se confie à vous.

5. Rappelle-lui que ce jour, ce moment dur et sombre n’est pas tout : Ce qu’elle vit est important mais non permanent.

6. Et toujours, appelle un expert, pour toi-même, pour apprendre comment soutenir un.e ami.e en danger.

Et quoi faire si c’est moi qui lutte ?

1. Si tu lis ça, tu as fait un pas vers la reprise de contrôle de ta santé mentale. Tu comptes, et nous tenons à toi.

2. Parles-en à quelqu’un: ton ami, ton professeur, un étranger qui est expert : appelle 1.866.277.3553, 1.866.APPELLE (Suicide Action Montreal ); AMI Québec 514-486-1448; Revivre (tu peux appeler our envoyer un courriel) 1-866-REVIVRE

3. STP, parles-en. Moins t’en a envie, plus t’en a besoin. Tu n’es pas seul.e.

 Poème par  Véronique Grenier

FAITS IMPORTANTS:

·       1 personne sur 5 dans le monde souffre d’un problème de santé mentale au court de sa vie. 70% présentent les symptômes avant l’âge de 20 ans.  

·       Le Québec a le 3ème plus haut taux de suicide au Canada, après Nunavut  et      Saskatchewan.

·       10 Canadiens commettent un suicide chaque jour.

·       Les hommes sont 3x plus susceptibles de mourir par suicide que les femmes, un modèle qui s’est tenu vrai sur les 60 dernières années.

·       Les femmes tentent de se suicider 20x plus souvent que les hommes. Leur taux de décès par suicide semble s’accroitre.   

·       Les 30-50 ans sont les plus susceptibles de commettre le suicide, cela représente 45% des décès.

·       Les 15-39 ans sont le prochain groupe d’âge le plus susceptible de commettre le suicide et représentent 35% des décès.  

·       Dans les deux groupes, 70% des suicides sont commis par des hommes :  ''Statistiquement, les hommes célibataires sont bien plus susceptibles de mourir par suicide contrairement aux hommes mariés, suivis par les hommes ayant perdus un conjoint ou divorcés. Le taux de suicide est deux fois plus élevé entre 40 et 60 ans ainsi que pour les hommes veufs ou divorcés que pour ceux veufs ou divorcés à un autre âge. » 

_MG_7620.jpg

AIME + do good: Songs to feel better

Quelle musique écoutes-tu quand ça va mal ? Voici les chansons que vous avez partagées pour vous sentir mieux. Notre première playlist ! C’est gratuit, c’est sur Spotify (vous n'avez pas besoin d'installer Spotify, simplement cliquer en bas de la page, sur la phrase continue to web player, et le playlist s'affichera sur votre écran). 

Et n'oubliez pas de partager !